Oran, guide touristique d’Algérie

Oran est la deuxième plus grande ville d’Algérie , surnommée « la radieuse », et une des plus importantes villes du Maghreb, et l’une des plus belles d’Algérie. C’est une ville portuaire de la mer Méditerranée, située au nord-ouest de l’Algérie, à 432 km de la capitale Alger, en bordure du golfe d’Oran.

Oran se trouve au bord de la rive sud du bassin méditerranéen, elle est dominée à l’ouest par la montagne de l’Aïdour qui la sépare de la commune de Mers-el-Kébir. Au sud, elle est bordée par les communes d’Es Senia, par le plateau de Moulay Abdelkader al-Jilani, et, au sud-ouest, par une grande sebkha. La ville de Bir El Djir constitue sa banlieue.

« Wahran » – c’est son nom arabe – signifie « deux lions ». Selon la légende, les deux derniers auraient été chassés sur les hauteurs du Djebel Kar.

L’arrondissement de Sidi El Houari est le centre historique de la ville. Il se situe au nord-ouest de la ville, Il porte aussi les traces du passage de plusieurs civilisations : espagnole, turque et française. On y trouve des fortifications espagnoles du xvi siècle, la mosquée du Pachadu xviii siècle. Le mausolée (Goubba) édifié en 1793 par le Bey ottoman « le borgne » qui y a également fait construire son palais. Enfin, on peut y voir l’ancienne préfecture française du xix siècle boulevard Stalingrad.

En effet, la cité offre au touriste épris de couleurs et de liberté un large choix de plages, toutes aussi magnifiques les unes que les autres, et pour la plupart autorisées à la baignade.

Oran est une ville moderne, attachée à son passé, elle affiche avec fierté de somptueux monuments, des places radieuses et surtout une vue incomparable sur la Méditerranée.
Oran, voyage en Algérie

Les monuments les plus visités à Oran :
Chapelle de Santa Cruz
Théâtre régional d’Oran
Fort de Santa-Cruz
Hôtel de ville d’Oran
Cathédrale du Sacré-Cœur d’Oran
Mosquée de Hassan Pacha
Voir aussi: Voyage organisé en Algérie

 

(97)